> Vous vous trouvez ici : Les opérations | Détail d'une opération

Les opérations

Fiche descriptive | Contacts

Région Réunion

Département : Réunion (974)

St Pierre - Bois d'Olives

NPNRU d'intérêt national

Site en montage

Contexte

La commune de Saint-Pierre (81 244 habitants) fait partie de la CIVIS (Communauté Intercommunale des Villes Solidaires, 130.000 habitants), située au sud de l’île de la Réunion. La commune totalise 6 quartiers de la géographie prioritaire.

Avec le quartier de Ravine des Cabris, le quartier de Bois d’Olives constitue une entité à part entière de la commune, une « ville dans la ville » située à 5 km du centre-ville.

L’ensemble des deux quartiers représentent à eux seuls 25 % de la population de Saint-Pierre et un territoire d’environ 917 hectares abritant 22 % du parc de logements de la commune (en grande majorité des logements individuels).

Le contexte urbain

Bois d’Olives (2 800 logements) est un territoire rural récemment urbanisé, plutôt de manière spontanée et non contrôlée. Il présente une attractivité résidentielle relative due à une image négative malgré sa situation stratégique et son offre de logements individuels (84% des logements du quartier sont des maisons individuelles) .

Ainsi, avec un parc de logements privés important (66 % de propriétaires) mais peu qualifié (fort taux d’insalubrité), la part du parc social est faible (10,65 % des logements du quartier sont des logements sociaux).

L’ensemble du quartier est organisé le long de chemins issus de la trame agricole et non dimensionnés pour accueillir une telle urbanisation que ce soit en termes de réseaux, de continuités piétonnes et cyclables... Les contraintes hydrauliques fortes en font un quartier isolé par ses ravines. Avec un seul pont routier dans le quartier, les habitants sont isolés lors des crues, les axes de transit se trouvent majoritairement fermés. Le manque d’espaces publics fédérateurs et d’équipements publics (mono orientés vers l’éducation : lycée, collège, écoles) induisent un fonctionnement urbain articulé autour de micro-polarités.

Il existe une réelle dynamique démographique sur ce secteur, mais qui est dichotomique, avec de nouveaux arrivants CSP+ mais qui s’isolent du reste du quartier.

Le projet commercial

Le tissu commercial du quartier est sous-dimensionné au regard du nombre d’habitants. Celui-ci se développe essentiellement sur l’extrémité nord de la rue Hyppolite Piot, axe principal du quartier, autour d’une pharmacie qui fait office de signal urbain. Essentiellement tournée vers l’alimentaire (primeurs en nombre, boulangerie…), cette rue est toutefois mal organisée.

Quelques commerces diffus le long de cet axe marquent l’absence d’une centralité de quartier. Par ailleurs, l'unique pôle commercial composé de 7 locaux, à proximité du lycée (place Vallès), n’a jamais fonctionné (3/4 de vacance).

L’environnement commercial est également faible (malgré la présence d’un petit hypermarché Leclerc sur la Ravine des Cabris).

Un projet de supermarché Leader Price vient d’être déposé par un porteur de projet privé, sur l’extrémité sud de l’axe Piot, soit à l’opposé de la plus grande concentration commerciale du quartier.

Saisine d'Epareca : 18.07.2017

Mise en études : Conseil d'administration du 06.03.2018

Afin d’objectiver la situation, il est proposé d'engager :

  • une étude commerciale basée sur une enquête des comportements d’achats afin d’évaluer le potentiel commercial du quartier dans son ensemble et de déterminer la programmation praticable.
  • Christelle BREEM, Directrice des Etudes, de la Stratégie et de la Communication

    cbreem@epareca.org