> Vous vous trouvez ici : Les opérations | Détail d'une opération

Les opérations

Fiche descriptive | Contacts

Région Réunion

Département : Réunion (974)

St Louis - Quartier Le Gol

NPNRU d'intérêt national

Site en montage

Contexte

La commune de Saint-Louis est située sur la côte sud‐ouest «sous le vent», à 10 kilomètres de Saint-Pierre. Elle est la cinquième ville de l’île en importance démographique (52 523 habitants au 1er janvier 2011).

Elle est traversée par deux routes nationales : la RN1, reliant Saint‐Denis à Saint-Pierre, qui est l’axe le plus fréquenté du département et la RN5 reliant Cilaos. A l’image de certaines communes réunionnaises, la géographie de Saint-Louis présente de grands contrastes, tant au niveau topographique que pluviométrique, climatique, géographique ou humain.

Saint-Louis est membre de la Communauté Intercommunale des Villes Solidaires (CIVIS), qui constitue avec la Communauté d’Agglomération du Sud (CASUD) l’entité GRAND SUD.

Le projet urbain

Le quartier du Gol s’est construit autour de l’exploitation de la canne à sucre et de la production sucrière dès le 19° siècle. Au milieu du 20° siècle, l’usine sucrière oriente sa politique sur le renforcement de l’outil de production et se défait de son patrimoine foncier : c’est l’origine de TEREOS pour l’outil de production et de la Société Foncière de la Plaine (SFP) pour le développement du patrimoine foncier.

A partir des années 60 le quartier évolue sans lien avec l’usine sucrière et connaît un fort développement de l’habitat, avec la réalisation de lotissements, d’une opération importante de logements sociaux (KAYAMB par la SEMADER) et de quelques équipements publics.

Le quartier du Gol souffre d’isolement du fait de la ravine du Gol. Le radier des Trois Ravines, accès principal au centre-ville est perçu comme un facteur de risques et de coupure lors d’inondations importantes. Par ailleurs, l’implantation de l’usine sucrière repousse les accès au quartier à la seule rue Pasteur, axe principal du quartier. Enfin, la composition urbaine et architecturale de la cité Kayamb de forme concentrique au cœur du quartier, produit un enfermement urbain et social.

Le quartier du Gol constitue un potentiel important pour le développement économique et touristique de la ville de Saint-Louis mais aussi des micro régions SUD et OUEST de La Réunion du fait de la présence historique de l’usine sucrière, de son accès direct depuis la RN1 et de sa situation en entrée de ville.

L’aménagement économique de ce secteur à enjeux constituera manifestement un effet levier pour le PRU du Gol et impliquera directement les partenaires dans la dynamique du projet urbain. Un sursis à statuer sur les projets portés par la SFP sur son emprise foncière a été décidé par la collectivité afin d’intégrer ces projets à celui du NPNRU.

Le projet commercial

L’offre commerciale du quartier est aujourd’hui très limitée au regard de sa population. Articulée autour d’une supérette et de quelques commerces de proximité situés en entrée de quartier, elle prend place dans un RDC commercial inachevé.

La qualité architecturale et l’environnement du site restent marqués par un manque d’entretien. Par ailleurs, la concurrence est importante autour du quartier avec notamment le centre-ville de Saint-Louis et le pôle commercial Auchan, situé de l’autre côté de la RN1. Celui-ci accueille, en plus de moyennes surfaces spécialisées, un supermarché à l’enseigne Score, dont le transfert est envisagé en entrée de ville, à deux pas de la polarité commerciale du Gol.

Ainsi, l’objectif est d’étudier le potentiel de développement de l’offre commerciale en corrélation avec les projets en cours ou à venir sur l’entrée de ville et portés par la SFP avant de bien calibrer l’offre commerciale complémentaire qui semble nécessaire.

Saisine d'Epareca : 18.07.2017

Mise en études : Conseil d'administration du 06.03.2018

Afin d’approfondir la réflexion et d’objectiver la situation, il est proposé d'engager :

  • une étude commerciale afin d’évaluer le potentiel de développement du quartier dans son ensemble et de déterminer la programmation complémentaire praticable en cœur de quartier.
  • Christelle BREEM, Directrice des Etudes, de la Stratégie et de la Communication

    cbreem@epareca.org