> Vous vous trouvez ici : Les opérations | Détail d'une opération

Les opérations

Fiche descriptive | Contacts

Région Réunion

Département : Réunion (974)

St Andre - Centre-ville

NPNRU d'intérêt national

Site en montage

Contexte

La Ville de Saint-André a connu une croissance forte depuis les années 50 passant de 20 000 habitants à près de 55 000. Le centre-ville se caractérise par une grande diversité de fonctions et de nombreux équipements structurants qui lui confèrent un rayonnement très large à l’échelle du bassin de vie Bras-Panon – Salazie – Saint-André.

Bien qu’il jouisse d’une forte attractivité de par son offre de commerces, de services et d’équipements, il souffre d’un déficit d’image dû à un patrimoine vieillissant, à une forte densité de logements sociaux (1 365 logements représentant 60 % du parc social communal) et à la concentration de ménages fragiles (plus de 50 % vivent en dessous du seuil de pauvreté).

Cette situation est aggravée par un morcellement du quartier de part et d’autre de la ravine sèche avec le cœur historique en rive gauche et le secteur résidentiel du PAE 2000 en rive droite.

Le projet urbain

Eligible au NPNRU de priorité nationale, la ville porte un projet ambitieux qui prévoit, notamment :

  • l'amélioration du maillage viaire (‎création de deux axes nord/sud et est/ouest),
  • l'installation d'un pôle des nouvelles technologies sur l'ancien site de la Poste,
  • le développement d'un pôle culturel et d'un pôle social,
  • la valorisation du patrimoine du centre historique,
  • le remembrement et la montée en gamme de l’offre commerciale.
  • ‎Les objectifs sont de :

  • recréer une ambiance créole traditionnelle pour tous les projets à réaliser sur des emprises maîtrisées par la Ville,
  • améliorer les circulations,
  • rénover le carré de l'église, le ‎"centre commercial" et le pôle piscine.
  • Le projet commercial

    Le centre-ville historique s’organise autour de 2 polarités, très rapprochées, mais sans liaisons véritables : le pôle Super U/Leader Price et l’avenue de Bourbon.

    Le tissu commercial du centre-ville pâtit d’une certaine déqualification, notamment liée à la vétusté et l’inadaptation des locaux commerciaux.

    En ce qui concerne le pôle Super U/Leader Price, il se situe en second rideau d’une offre commerciale abondante en rez-de-chaussée de 3 immeubles d’aspect colonial, alignés le long de l’avenue de la République, principale artère du centre-ville. De plus, les deux supermarchés sont accolés dans une imbrication immobilière complexe et sont en forte relation avec le marché forain et la gare routière.

    Les conditions d’accessibilité, de stationnement et de visibilité des commerces posent problème.

    Le travail sur l’offre commerciale constitue le cœur du projet urbain avec une intervention sur 5 secteurs prioritaires, dont 3 dans le périmètre de l’hyper centre.

  • Pôle Super U / Leader Price : Le Leader Price (master franchisé) souhaite se transférer sur la zone de la Cocoteraie ce qui permettrait de libérer un foncier stratégique de 2 500 m² environ. La démolition de l’un des 3 bâtiments d’aspect colonial constituant une barrière par rapport à l’avenue de la République doit permettre d’ouvrir cet espace central et d’accueillir à terme, sur une place requalifiée, le marché forain. La ville souhaite maintenir une offre commerciale à l’emplacement du Leader Price et propose de créer un nouveau front bâti accolé au Super U, comportant un rez-de-chaussée commercial. En complément, un projet culturel est prévu à l’étage pour lequel les réflexions s’orientent vers un cinéma. Le portage de cette opération pourrait justifier une intervention d’Epareca.
  • Pôle piscine / avenue d’Ile-de-France : Afin de répondre aux problématiques de stationnement, la ville prévoit la construction d’un parking silo avec du commerce en rez-de-chaussée sur un foncier proche de la piscine et en liaison directe avec le centre-ville. En l’absence d’une initiative privée possible, la ville pourrait solliciter Epareca pour porter ce rez-de-chaussée marchand.
  • Carré de l’Eglise : objet de la saisine initiale, le projet prévoit la démolition de cet ensemble immobilier vieillissant pour y construire un nouvel immeuble, mono usage, pouvant accueillir une offre de restauration. L’objectif est de redonner à ce secteur un caractère plus propice à la promenade. Le projet est porté par un investisseur local.
  • Saisine d'Epareca : 18.07.2017

    Mise en études : Conseil d'administration du 06.03.2018

    Les études commerciales confirment la réalité du potentiel et la pertinence du projet de recomposition envisagé. Il s’agit dès lors pour Epareca d’approfondir la réflexion, en engageant un programme d’études complémentaires dans le cadre du protocole de préfiguration, pour vérifier le potentiel d’implantation d’un cinéma et calibrer le programme commerciale.

  • une étude de potentiel et de faisabilité en vue de la création d’un cinéma
  • Une étude juridique et foncière sur l’emprise du Leader Price et de l‘immeuble appelé à être démoli
  • Christelle BREEM, Directrice des Etudes, de la Stratégie et de la Communication

    cbreem@epareca.org