> Vous vous trouvez ici : Les opérations | Détail d'une opération

Les opérations

Fiche descriptive | Contacts

Région Hauts de France • Nord-Pas-de-Calais

Département : Nord (59)

Bruay-sur-l'Escaut - Thiers

QPV
Zone urbaine sensible
Zone de redynamisation urbaine
Grand projet de ville
Contrat de ville

Site en exploitation

Locaux à louer

Localisation

Bruay sur l'Escaut est une commune de la couronne de l'agglomération de Valenciennes, qui compte 11 800 habitants. Le parc de logements est diversifié : habitat collectif privé et public, habitat individuel...

La population du quartier Thiers se compose d'environ 5 000 habitants répartis aux 2/3 sur Bruay sur Escaut et 1/3 sur Escautpont. Cette population est confrontée à des difficultés sociales importantes (paupérisation, sous-qualification massive, taux de chômage proche de 30 %, faible mobilité des ménages, faibles ressources...). Le quartier compte près de 1 800 logements dont 76 % sont constitués par une offre locative sociale majoritairement en parc minier (1 430 logements).

La restructuration de l'îlot Henri Durre constitue l'opération majeure de renouvellement urbain de la cité Thiers. Celle-ci, plutôt éloignée du centre de Bruay-sur-L'Escaut, va bénéficier d'un vaste programme de restructuration. L'objectif: améliorer le bien-être de ses habitants et redonner tout son charme à ce quartier classé "cité pilote Unesco". Cette requalification a également pour objectif la création d'une véritable centralité à l'échelle du quartier. Elle vise à la fois à reconstituer un pôle majeur d'équipements et de services, à renouveler l'offre en logements et à requalifier l'ensemble des espaces publics pour créer un signal fort du renouvellement urbain à l'échelle du corridor minier.

Etat des lieux initial de l'appareil commercial

Saisine d'Epareca : 18.12.1998

L'offre commerciale est principalement composée de commerces diffus ou à l'abandon.

Le projet urbain

Le projet de rénovation urbaine s'articule autour de 4 axes :

  • créer de nouvelles centralités à l'échelle communale et de quartier et conforter les pôles de centralité existants (place Henri Durre autour du nouveau groupe scolaire Joliot-Curie, quartier du Trieu-Saint-Jean autour des nouveaux équipements scolaires et sportifs, espace Brassens et place du Nord),
  • renouveler l'offre de logements en apportant une nouvelle typologie de logements,
  • achever le réaménagement et la réhabilitation des cités minières engagées depuis 1999 dans le cadre du GIRZOM : réhabilitation et réaménagement de l'ensemble des logements de la cité Thiers, réhabilitation des équipements, création d'espaces publics structurants,
  • recréer un maillage viaire structurant des deux côtés de la RD 935 qui accueillera à l'horizon 2009-2010 la ligne 4 du tramway reliant Anzin à Vieux-Condé.
Bruay sur l'Escaut Plan masse

Plan masse

Vue rue Jean Jaurès

Vue perspective architecturale

Le projet commercial

Mise en études (phase montage) : Conseil d'administration du 31.01.2017

La restructuration de l'îlot Henri Durre constitue l'opération majeure du PRU de la cité Thiers, l'objectif étant la création d'une véritable centralité à l'échelle du quartier. Le programme initial de 850 m² comportait une moyenne surface alimentaire de 400 m² et six boutiques commerciales pour 450 m².

Dans le bâtiment A, une cellule est à commercialiser suite au départ anticipé du Bazar.

Dans le bâtiment B (5 commerces), 3 commerces sont ouverts : fleuriste, coiffeur, et services à la personne. Suite à la fermeture du Coccimarket qui devait se transférer dans l’opération, Epareca a engagé plusieurs actions pour identifier une solution alternative. Une mission a, notamment, été confiée au cabinet Extracité pour étudier la faisabilité d’un concept de supérette école. Cette étude a été restituée en novembre 2014 mais n’a pas reçu un écho favorable de la collectivité.

Les contacts se poursuivent pour identifier des exploitants pour les boutiques vacantes et la locomotive alimentaire. A défaut de solution identifiée, la surface pourrait être découpée.

Le centre pourrait être intégré dans la SCI Foncièrement Quartier, sous forme de cession.

L'intervention d'Epareca

Mise en production : Conseil d'administration du 31.01.2017

La signature de la VEFA pour le bâtiment A a été signée le 28 juin 2011. Il a été livré en mai 2011. La VEFA du Bâtiment B a été signée le 17 décembre 2013. La prise de possession a lieu en 28 avril 2015.

Montant prévisionnel de l'opération

2 284 177 euros

Financements prévisionnels

Epareca : 981 830 euros
ANRU : 644 500 euros
Conseil régional : 325 587 euros
Ville : 332 260 euros

Exploitation

Mise en exploitation 1er tranche : 24.04.2008

Mise en exploitation 2ème tranche : 28/04/2015

Consultez également la fiche CapVille

Epareca

Christophe Melikeche, Négociateur manager