> Vous vous trouvez ici : Les opérations | Détail d'une opération

Les opérations

Fiche descriptive | Contacts

Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur

Département : Vaucluse (84)

Avignon - Quartier Sud - Quartier Nord Est

NPNRU d'intérêt national
NPNRU d'intérêt régional

Site en montage

Contexte

La Communauté d’Agglomération du Grand Avignon regroupe 15 communes concentrant 192.000 habitants en 2017. Avec 1 % du territoire de l’agglomération, les grands ensembles d’habitat collectif ne représentent qu’une partie marginale du territoire et sont très largement concentrés sur Avignon et le Pontet.

La ville d’Avignon s’est développée en cercles concentriques au Sud et à l’Est de son cœur historique. Des coupures urbaines ont ainsi été créées délimitant les différentes séquences, en particulier le long de la rocade sud.

La nouvelle géographie prioritaire de la politique de la ville identifie 3 quartiers sur la commune d’Avignon :

  • les quartiers sud en QIN : Champfleuri, Monclar, Barbière, Rocade Sud, Croix des Oiseaux ;
  • les quartiers nord-est en QIR : Reine-Jeanne, Grange d’Orel et Neuf-Peyres ;
  • le quartier Saint-Chamand, plus excentré, en QIN.
  • Ces quartiers concentraient 25 340 habitants en 2011 soit 28 % de la population de la ville. Ils sont dominés par l’habitat collectif (construit avant 1974) et notamment social. Ils se caractérisent par des indicateurs sociodémographiques classiques des QPV avec une forte proportion de jeunes (1 personne sur 2 à moins de 25 ans), une surreprésentation des familles monoparentales (27 %), un taux de chômage moyen de 33 % et 60 % des ménages vivent sous le seuil de pauvreté.

    Les orientations générales du NPNRU sont les suivantes :

  • mener une action prioritaire envers la jeunesse (éducation/insertion) ;
  • favoriser l’accès à l’emploi et à la formation (développement économique) ;
  • restaurer un cadre de vie de qualité (action sur le bâti et l’espace public) ;
  • restaurer un environnement apaisé (sécurité) ;
  • favoriser l’accès aux soins et à la santé ;
  • renforcer l’accès à la culture ;
  • décliner la stratégie à l’échelle de chaque quartier en prenant compte ses spécificités.
  • Saisine d'Epareca : 13.10.2017

    Mise en études : Conseil d'administration du 06.03.2018

    Quartiers sud

    Les Quartiers Sud s’articulent le long de la rocade Sud, axe de trafic important et support du futur tramway, et sont composés de plusieurs sous-quartiers qui ont des fonctionnements et des spécificités différents. Toutefois, ils sont tous composés de grands ensembles de barres et de tours et concentrent 17 000 habitants.

    Les collectivités ayant déjà travaillé sur le secteur Monclar, le NPNRU se concentre davantage sur Rocade Sud / Barbière avec des objectifs ambitieux de démolitions/reconstructions d’immeubles de logements afin de créer de nouvelles porosités Nord-Sud. Des projets structurants sont également prévus en termes d’équipements publics, culturels (musée d’histoire naturelle) et d’activités économiques.

    Ainsi, 3 pôles commerciaux font l’objet d’une attention particulière :

  • Centre commercial des Olivades
  • Cette polarité commerciale en solo et en pieds d’immeubles se positionne idéalement le long de la rocade sud, lui conférant une visibilité et une accessibilité optimales.

    Le pôle est composé de 3 locaux en diffus, dont la Poste et d’une copropriété accueillant 6 commerces, le tout sans vacance.

    Cet ensemble comporte une galerie intérieure semi-ouverte qui donne sur les arrières des commerces à l’exception de la supérette. D’une conception dépassée, le bâti est en mauvais état et l‘aspect global n’incite pas à la fréquentation. Face à cette polarité, se trouvent 3 commerces en casquette d’un petit immeuble en forte déshérence.

  • Polarités Barbière / Perrin Morel
  • Positionné également le long de la Rocade Sud, mais en retrait, le site de Barbière comporte 7 locaux, dont 3 actifs. La pharmacie s’est déplacée à proximité, dans un local neuf, pour profiter d’une meilleure visibilité. En effet, les locaux sont tournés vers le quartier en vis-à-vis d’une barre de logements en copropriété qui coupe l’accès au quartier. L’absence de visibilité de l’offre commerciale renforce son caractère confidentiel. Enfin le bâti est en mauvais état et obsolète.

    Le site de Perrin Morel, positionné au nord de la rocade, présente des caractéristiques différentes puisque que la propriétaire de la boulangerie a fait construire, sur un foncier lui appartenant, 2 bâtiments pour y accueillir une petite offre commerciale qualitative autour d’un parking d’une dizaine de places avec une visibilité remarquable et une architecture moderne.

    Afin d’approfondir la réflexion Epareca propose d'engager :

  • une étude commerciale basée sur une enquête de comportements d’achat afin d’évaluer les potentiels pour le quartier dans son ensemble et de déterminer la programmation pour les 3 sites présentés.
  • une étude juridique et foncière sur le centre commercial des Olivades.
  • Quartiers Nord et Est

    Composés des sous-quartiers Reine Jeanne, Grange d’Orel et Neuf-Peyres, les quartiers Nord-Est comptent 5 000 habitants répartis de part et d’autre de l’avenue de la Folie qui sépare les quartiers de Reine Jeanne et Grange d’Orel.

    Comptant essentiellement des logements collectifs formant de grands ensembles (96 %), sa population se distingue par une augmentation du nombre de personnes âgées, a contrario des tendances observées dans le reste des QPV.

    Ce quartier manque de diversité, tant en activités économiques qu’en équipements publics autres que sportifs ou scolaires. Enfin l’organisation des espaces et la trame viaire compliquent les circulations et donnent un côté enclavé aux quartiers.

    Cette impression est renfoncée au sein des quartiers par des culs-de-sac et un schéma viaire peu lisible.

    Au niveau de l’offre commerciale, on trouve 2 polarités au cœur des quartiers Grange d’Orel et Reine Jeanne.

  • Centre commercial de la Grange d’Orel
  • Cette polarité est située dans un quartier de petite taille, très enclavé avec un accès qui se fait uniquement par l’avenue de Wetzlar.

    La copropriété commerciale est composée de 5 locaux sur 2 bâtiments distincts, tous occupés. Les locaux sont très petits et l’état général du bâti est médiocre. Cette copropriété se maintient toutefois grâce à une offre spécialisée qui fonctionne en lien avec le lieu de culte.

  • Centre commercial Clos des Fontaines
  • Située dans le quartier Reine-Jeanne, positionnée au nord de l’avenue de la Folie, l’offre commerciale s’organise autour de 2 bâtiments, l’un en solo, le second en casquette d’un immeuble. Le tout forme une vaste copropriété mélangeant plusieurs immeubles de logements, du commerce, des services, des caves et des garages.

    Composée de 7 commerces, l’offre est peu qualitative et souffre d’une absence de visibilité et de l'absence de stationnement.

    La vacance, proche de 50%, est partiellement résorbée par la ville qui a installé une petite bibliothèque/médiathèque.

    Afin d’approfondir la réflexion Epareca propose d'engager :

  • une étude commerciale basée sur une enquête de comportements d’achat afin d’évaluer les potentiels pour le quartier dans son ensemble et de déterminer la programmation pour les 2 sites présentés.
  • une étude juridique et foncière sur le centre commercial des Clos des Fontaines.
  • Epareca - Olivier Mutez, Chargé d'études sénior

    omutez@epareca.org